News Compare diet (décembre 2008)

La revue Nature Genetics a publié le 14 décembre 2008 les résultats d’une étude internationale menée par 60 institutions sur plus de 90.000 personnes en Europe et aux USA : Il a été identifié 6 nouvelles variantes génétiques qui prédisposeraient à l’obésité, dont 5 variantes agissant directement sur le cerveau. L’obésité est le résultat de plusieurs facteurs : le comportement des individus face à la nourriture (trop manger résulte du défaut de contrôle de l’appétit par le cerveau) et le processus de digestion (les réactions biochimiques produites par la digestion des aliments aboutissent ou non au stockage des graisses dans le corps ou au brûlage des calories). Cette étude confirme que la génétique aurait davantage d’influence sur le comportement du cerveau (prédisposition à trop manger) que sur les processus de digestion.