Une étude, en Inde, vient de montrer que les ruraux venant s’installer en ville changent de mode de vie et d’alimentation. Ils souffrent alors des maladies urbaines : diabète et obésité (alimentation grasse et sucrée et diminution de l’activité physique). Et avoir grandi dans un environnement rural meilleur pour la santé ne protège pas de ces maladies : en quelques années les ruraux devenus urbains sont victimes de l’épidémie diabète + obésité comme les urbains depuis plusieurs générations.

La Recherche : article de la revue n° 443 (Juillet-Août 2010)