Évaluation des risques liés aux pratiques alimentaires d’amaigrissement.

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a publié le 25 novembre 2010 un rapport sur l'évaluation des risques liés aux pratiques alimentaires d'amaigrissement. Un groupe de travail composé de scientifiques et d'experts en nutrition, a étudié les régimes amaigrissants, pratiqués sans recommandation ni suivi d'un spécialiste, très largement diffusés auprès du public dans le commerce et sur Internet.

Régimes étudiés : Régime du Dr Atkins, régime californien du Dr Guttersen, régime citron detox, chrononutrition du Dr Delabos, régime du Dr Cohen, régime du Dr Dukan, régime du Dr Fricker, régime Mayo, régime Miami du Dr Agastson, régime Montignac, régime du Dr Ornish, régime scarsdale du Dr Tarnower, régime de la soupe au chou, régime Weight Watchers, régime zone de M. Sears.

Conclusions : Effets néfastes sur le fonctionnement du corps, et notamment pour les os, le cœur et les reins, ainsi que des perturbations psychologiques, notamment des troubles du comportement alimentaire. Le rapport met l’accent sur l’effet yoyo des régimes : perte de poids suivie par une reprise de poids, voir le surpoids, en l’absence d’activité physique.

Pour lire le rapport de l'Anses (160 pages).

Le Dr Pierre Dukan proteste dans Libération. Il estime que le rapport de l’Anses a été réalisé par des experts qui défendent les régimes basses calories, c’est-à-dire maigrir en mangeant de tout mais en petite quantité. Or, cette méthode appliquée depuis soixante ans, est un échec!.