Une vaste étude épidémiologique (ISAAC) réalisée par des chercheurs de Nouvelle Zélande et d'Allemagne depuis 1991 et portant sur 2 millions d'enfants et d'adolescents des pays anglo-saxons montre que les enfants et les adolescents qui mangent au moins trois fois par semaine en fast-food souffrent relativement plus fréquemment d’asthme, de pollinose et d’eczéma.

Certains aliments gras et sucrés favorisent en effet ces maladies. Ceux qui mangent régulièrement des fruits et légumes seraient davantage protégés de ces maladies, selon l'article Un asthme-burger pour les jeunes fans de frites.