Menu

Dossier thématique - Alimentation

Liste des dossiers thématiques

Choisir ses laitages et pourquoi ? Vache, chèvre, brebis ou végétal, par Laurent FEGE, Praticien de Santé Naturopathe.

Le lait et les produits laitiers dans la nutrition humaine, étude de la FAO. Cette étude très développée (Rome 1995) présente à la fois les différents produits laitiers, leur fabrication, leur composition et leur intérêt pour la santé.

Comment le lait a changé la civilisation : Article de Benjamin Phelan, écrivain américain, qui explique que la tolérance au lactose provient d'une mutation génétique qui s'est répandue en Eurasie vers 10 000 avant J.C. Il estime également que le développement de l'agriculture et de l'urbanisation ont provoqué le développement des maladies.


Laitages

Laitages : lait, yaourt, fromage Photo : J Bouchut

Le lait est-il un aliment indispensable à l'homme, source de calcium ? Le lait de vache est-il seulement fait pour les veaux ? Le système digestif de l'être humain est-il adapté ou non à la digestion du lait ? Ces questions divisent actuellement le monde de la diététique.

A l'origine, c'est le climat et la géographie qui divisent les buveurs de lait et ceux qui ne supportent pas les produits laitiers. En effet, de nombreux peuples n'ont pas été habitués à boire du lait car ils n'en ont pas à leur disposition. Les Inuits éleveurs de rennes (Sibérie, Laponie) pouvaient, autrefois, boire le lait de leurs rennes, mais les Inuits mangeurs de phoques ou de caribous (Groenland, Canada, Alaska) n'avaient pas de mammifères domestiques sur leur territoire. Les peuples des forêts tropicales et équatoriales d'Afrique ou d'Asie ne connaissaient pas de mammifères domestiques : ces mammifères auraient été rapidement décimés par les maladies. Les Amérindiens n'avaient pas de mammifères producteurs de lait sur leur territoire : le lama et les autres camélidés américains n'étaient pas élevés pour une production de lait, mais pour leur viande. Les bisons n'étaient pas des animaux domestiques. Les aborigènes d'Australie n'ont jamais été en contact avec des mammifères laitiers avant l'arrivée des occidentaux, etc...

En revanche, les Européens, les Indiens, les Tibétains, les Mongols, les peuples du Proche Orient ou des régions turcophones boivent du lait ou mangent du fromage ou du yaourt depuis au moins 5 000 ans.

Les laitages contiennent du lactose (un sucre présent dans le lait). Le lait est digéré grâce à la présence d'une enzyme (la lactase), que tous les mammifères possèdent à la naissance, mais qui disparaît au sevrage du bébé. Les groupes de population qui, traditionnellement, n'ont pas accès aux laitages, sont donc intolérants au lactose. Mais l'évolution a créé des humains qui digèrent bien le lait : ceux qui, au cours du temps, se sont habitués à boire du lait ou manger des laitages.

C'est pourquoi on constate que les Asiatiques, comme les amérindiens sont intolérants au lactose de 80 à 100 %, alors que les Européens (ou les Américains blancs dont les ancêtres étaient européens) sont intolérants au lactose entre 2 et 23 % selon les régions d'origine. Les habitants de l'Inde s'ils sont originaires du nord de l'Inde (région d'élevage) sont intolérants entre 20 et 30 %, alors que les indiens du sud (région tropicale moins favorable à l'élevage) sont davantage intolérants au lactose (entre 60 et 70 %). Les Juifs ashkénazes, issus d'Europe centrale, sont davantage intolérants au lactose (60 % à 80 %) que les juifs sépharades, provenant de régions traditionnellement laitières (Proche Orient, Maghreb, Espagne).

L'intolérance au lactose après le sevrage est-il l'état normal de l'être humain et le maintien de la lactase est-il le fruit de l'évolution, d'une mutation ? Les chercheurs n'ont pas encore de réponse définitive à ces questions.

C'est pourquoi nous pouvons constater, selon les différentes diététiques, des points de vue tout à fait contradictoires sur les bienfaits ou les inconvénients des produits laitiers.

Pour en savoir plus : Choisir ses laitages et pourquoi ? Vache, chèvre, brebis ou végétal
par Laurent FEGE, Praticien de Santé Naturopathe

Aliments : Lait - Laits fermentés - Fromages


- haut -