Menu
Article : Laitages.

Derain, logo diététiques alternatives Diététiques alternatives

Fromages

Le fromage est considéré comme une excellente source de protéines pour les lacto-végétariens. Certains crudivores mangent également du fromage frais, bien que le lait soit chauffé au départ.

Les naturopathes sont très opposés à la consommation du lait. Certains naturopathes recommandent le fromage blanc pour ses vertus diurétiques et pour les problèmes de foie.

Le fromage cuit est considéré comme une protéine forte et le fromage blanc, le fromage de chèvre frais ou le fromage de brebis frais sont des protéines faibles. Il est déconseillé d'associer les protéines fortes avec des farineux forts. Sont considérés comme des farineux forts le riz, les pâtes, les céréales, le pain, le maïs. L'association fromage + pain est donc peu recommandée, mais fromage blanc + pain est préférable. En revanche, l'association fromage et farineux faibles est préférable. Les farineux faibles sont les biscottes, le pilpil et le boulgour, les flocons de céréales, les potimarrons et potirons, les pommes de terre et patates douces, les châtaignes. En théorie, une raclette (fromage reblochon + pommes de terre) est donc un aliment acceptable pour les naturopathes.

Les fromages frais de chèvre ou de brebis peuvent être associés à des fruits ou des légumes cuits ou crus, à condition de ne pas les prendre en fin de repas. Le fromage blanc avec un fruit convient au petit déjeuner.

Choisir ses laitages et pourquoi ? Vache, chèvre, brebis ou végétal
par Laurent FEGE, Praticien de Santé Naturopathe

La méthode Kousmine associe, dans sa crème Budwig, du fromage blanc (0% de matières grasses) à des fruits et des céréales crues.

Le fromage est considéré comme un aliment acidifiant.

La naturopathie et la méthode Kousmine recommandent la consommation des aliments alcalinisants pour aboutir à un équilibre acido-basique.

- haut - autres diététiques -


Lait

Carence en calcium ?

La diététique officielle estime qu'il est dangereux pour la santé de ne consommer que des produits végétaux, cause de carences alimentaires en protéines et calcium.

Les diététiques alternatives répondent que les protéines de soja augmentent l'absorption de calcium et les produits à base de soja sont presque tous enrichis en calcium. Le calcium se trouvent dans d'autres aliments que le lait :
Pour obtenir 300 mg de calcium, il faut boire 1 tasse de lait, (250 ml), 3/4 tasse de yogourt (175 ml) ou manger 50 g de fromage. Mais on peut aussi boire 1 tasse de boisson au soya fortifiée au calcium (250 ml), ou 1 tasse de jus d’oranges fortifié au calcium (250 ml), ou environ 150 g de tofu ferme (contenant du calcium), ou 3 tasses de haricots cuits (750 ml), ou 1 tasse de tahini (250 ml), ou 3 tasses de légumes feuillus verts foncés cuits – bok choy, brocoli, mâche (750 ml) ou 3/4 tasse d’amandes (175 ml) ou 12 figues séchées ou 6 oranges ou 1/3 tasse de mélasse (90 ml).

- haut - autres diététiques -


Laits fermentés

L'association française de bio-énergie, qui se réfère au Dr Kousmine, dit, sur son site Internet : De même un régime trop riche en yoghourts, surtout ceux qui contiennent de l’acidophilus bifidus, crée un terrain acide en vidant l’intestin de ses réserves alcalines. L’intestin utilise ses bicarbonates et ses hydrogénates pour neutraliser l’acidité naturelle du yaourt. La publicité outrancière de certaines multinationales alimentaires faite à la télévision pour inciter à la consommation excessive de yaourts est un véritable scandale, surtout lorsqu’elle s’adresse aux enfants qui, on le sait, ont besoin de leurs réserves alcalines pour protéger leurs dents et leur squelette.

- haut - autres diététiques -