Menu
Article : Epices, herbes aromatiques.

molécule d'acide aminé, logo diététique officielle Diététique officielle

Basilic

Les fines herbes sont réputées riches en antioxydants, qui combattent les radicaux libres (molécules impliquées dans le vieillissement et le développement des maladies cardiovasculaires et de certains cancers).

L'antioxydant principal présent dans le basilic est l'acide rosmarinique. Des études in vitro et chez des animaux ont montré une diminution de l'oxydation des lipides (maladies cardiovasculaires) avec un extrait de basilic. Un extrait de basilic aurait également un pourvoir hypoglycémiant pour le diabète du rat.

Composition

Le basilic est riche en huiles essentielles : Linalol (environ 40%), Estragol (environ 25%), Eugénol, etc. Il contient aussi des tanins, de la saponine.

- haut - autres diététiques -


Cannelle

Plusieurs études ont montré que la cannelle contient des antioxydants (proanthocyanidines et cinnamaldéhyde ou aldéhyde de cinnamyle) à un taux élevé. Elle serait encore plus antioxydante quand elle est chauffée. Ces antioxydants ont des propriétés anti-inflammatoires, qui pourraient aider à prévenir ou atténuer l'arthrose ainsi que les maladies cardiovasculaires.

Une étude américaine, dirigée par le biochimiste Richard Anderson en 2003, montre qu'une consommation quotidienne d'1 à 6 g d'extrait de cannelle, permet de faire baisser de 10 à 30 % la glycémie, les triglycérides et le mauvais cholestérol des personnes atteintes de diabète de type 2. Ces baisses seraient produites grâce aux polyphénols présents dans la cannelle. Antioxydants présents dans cette épice ont des propriétés anti-inflammatoires, susceptibles de servir à prévenir ou atténuer l'arthrose ainsi que les maladies cardiovasculaires. Cette étude a été contestée en 2008 par W.L. Baker, Université du Connecticut.

La cannelle contient du manganèse utile pour lutter contre les radicaux libres.

Selon Wikipedia : La consommation de doses importantes de cannelle ou d'extraits de cannelle peut se révéler toxique. En effet, la cannelle contient de la coumarine, une substance susceptible, chez les personnes sensibles, de causer des dommages au foie et une inflammation.

- haut - autres diététiques -


Clou de girofle

Le clou de girofle contient de l'eugénol, qui a été longtemps utilisé comme antiseptique et analgésique par les dentistes.

- haut - autres diététiques -


Coriandre

La coriandre contient des antioxydants (acides phénoliques, coumarins, terpénoïdes et flavonoïdes). Les feuilles de coriandre en contiendraient plus que les graines. Les feuilles de coriandre fraîches contiennent du bêta-carotène.

Des études chez le rat ont montré que les graines de coriandre pourraient stimuler la sécrétion d'insuline, augmenter l'entrée du glucose dans les cellules et diminuer les taux de cholestérol total, de mauvais cholestérol et de triglycérides, et augmenter les taux de bon cholestérol. A vérifier chez l'homme.

Les feuilles crues de coriandre contiennent de la vitamine K (à consommer avec précaution en cas de prise de médicaments anticoagulants).

- haut - autres diététiques -


Cumin

- haut - autres diététiques -


Gingembre

Le gingembre renferme de l'oléorésine, source de gingérol. C'est ce qui lui donne ce goût piquant. Grâce au gingérol, le gingembre est utilisé pour diminuer les nausées causées par le mal des transports, la grossesse, ou après les opérations.

Le gingérol a des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes et on étudie actuellement in vitro son efficacité dans la lutte contre le cancer. Le gingérol se transforme en shogaol pendant la déshydratation du gingembre. Une étude montre que le shogaol pourrait protéger les cellules d'un composé impliqué dans le développement de la maladie d'Alzheimer.

Le gingembre est aussi stomachique (il stimule la production de bile, ce qui facilite la digestion). Le gingembre frais pourrait aider à la diminution des douleurs causées par l'arthrite. Il contient du manganèse (prévention des dommages causés par les radicaux libres).

- haut - autres diététiques -


La moutarde

Les feuilles sont riches en vitamines et minéraux. On les mange en les ajoutant à la salade.

Les graines sont antioxydantes mais il faudrait en consommer en grande quantité pour une bonne efficacité. Elles contiennent de la vitamine C, A, K.

La moutarde industrielle contient environ 15 ml de sel par dose utilisée habituellement. Cela correspond à 12% des besoins quotidiens en sel. Il est donc déconseillé d’ajouter du sel dans la vinaigrette à la moutarde.

La moutarde présente des risques d’allergie chez les jeunes enfants.

- haut - autres diététiques -


Laurier

- haut - autres diététiques -


Noix de muscade

La muscade prise à forte dose (une noix par jour) est un toxique dangereux, à cause de la présence de myristicine et de safrol : elle peut provoquer la mort ou des sensations d'ivresse, accompagnées de nausées et de crampes. Elle a été utilisée en prison comme alternative à la marijuana, en provoquant des changements de perception spatiale, mais aussi une augmentation de sensation d'inquiétude (la muscade a été appelée Malcolm Little quand Malcolm X l'utilisait en prison).

- haut - autres diététiques -


Persil

Le persil contient de la vitamine B9 et de la vitamine C. On retrouve, dans le persil, de l'apiol, de l'apioside et de la myristicine, comme dans la noix de muscade. De fortes doses de persil peuvent provoquer une congestion des muqueuses digestives et des contractions utérines. Il est donc à utiliser avec modération en cas de grossesse.

5 g de persil procurent la quantité journalière nécessaire de vitamine A et 30 g, la quantité nécessaire de vitamine C.

Le persil renferme des composés flavonoïdes qui ont une activité diurétique, renforcée par du potassium et un rapport potassium/sodium très élevé (1000/40). Les flavonoïdes jouent une action bénéfique pour le système vasculaire (prévention des accidents thrombo-emboliques). Le persil a également une action anti-spasmodique vis-à-vis du système digestif.

Composition moyenne du persil : APRIFEL

- haut - autres diététiques -


Poivre

- haut - autres diététiques -


Sauge

Des essais cliniques ont montré que la sauge pouvait soulager la pharyngite causée par une infection virale aiguë. Une pommade à base d'extraits de sauge et de rhubarbe s'est révélée efficace pour guérir des lésions causées par l'herpès labial.

En 2003 des chercheurs Iraniens ont montré que la sauge peut améliorer les performances cognitives de personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer et les calmer.

Des études auraient montré les effets antisudorifiques et antibactériens de la sauge.

- haut - autres diététiques -


Thym

Le thym contient des phénols : le tymol, antiseptique, antispasmodique, vermifuge et le carvacrol, antiseptique. Le thym contient aussi du linalol.

En Allemagne, une étude a montré les effets positifs du thym sur les bronchites.

Certains dentifrices contiennent de l'essence de thym.

Les personnes allergiques à la menthe peuvent être aussi allergiques au thym. Une étude sur les rats indiquerait que le thym pourrait théoriquement diminuer l'impact d'une thérapie de substitution des hormones thyroïdiennes ou exacerber l'effet des médicaments antithyroïdiens (passeportsante.net).

- haut - autres diététiques -