Menu
Article : Fruits.

molécule d'acide aminé, logo diététique officielle Diététique officielle

Ananas

Comme beaucoup de fruits, l'ananas possède un pouvoir antioxydant, mais il est plus bas qu’une dizaine d’autres fruits (fraise, citron, orange, pomme, raisin, etc.). Il contient également de la broméline (anti-inflammatoire, anti-tumorale, aide à la digestion, amélioration des systèmes circulatoire et cardiovasculaire). Mais il faudrait au moins consommer 500 mg de broméline par jour. Une portion de 100 g d’ananas frais ne contiendrait que 45 mg à 100 mg de broméline.

L'ananas contient du manganèse, de la vitamine C, du cuivre.

L'ananas peut provoquer de l'urticaire, comme la fraise ou la tomate, en libérant de l'histamine.

Composition moyenne : Aprifel.

- haut - autres diététiques -


Citron

Le citron contient des flavonoïdes (principalement la peau blanche), antioxydants, qui aident à la neutralisation des radicaux libres et à la prévention des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de maladies du vieillissement.

Des recherches sont en cours pour élaborer des thérapies antitumorales grâce aux flavonoïdes du citron et des agrumes.

Le jus de citron contient des limonoïdes qui auraient un pouvoir antioxydant, qui inhiberait le développement de cellules cancéreuses de l'estomac, du poumon et de la bouche.

Le citron contient aussi de la pectine (pelure et peau blanche), qui pourrait diminuer le cholestérol et inhiber la croissance de certaines tumeurs.

Le citron et le jus de citron contiennent de la vitamine C et du cuivre. Il est recommandé de consommer du citron plus de 3 h après des médicaments antiacides (risque d'augmentation d'absorption de l'aluminium qui se trouve dans les antiacides).

On a accusé le citron de favoriser la décalcification : il contient 25 mg de calcium aux 100 g.

Composition moyenne : Aprifel.

- haut - autres diététiques -


Olive

L'olive contient des acides gras mono insaturés (75 % des lipides), qui diminuent les risques de maladies cardiovasculaires et font baisser le taux de mauvais cholestérol (LDL) et augmenter le taux de bon cholestérol (HDL).

L'olive noire contiendrait 3 à 4 fois plus de composés phénoliques que l'olive verte. Ces composés ayant une forte action antioxydante. L'olive noire et verte contient davantage d'hydroxytyrosol (un composé phénolique) que l'huile d'olive.

Composition moyenne :
L'olive contient un principe amer, l'oleuropéine, une faible teneur en sucres (2,6 à 6%), et une forte teneur en huile (12 à 30%), selon l'époque et la variété. Elle contient du cuivre, qui contribue à lutter contre les radicaux libres. L'olive verte contient de la vitamine E. L'olive noire contient davantage de glucides que l'olive verte (1,3 g contre 0,8 g pour 20 g d'olives) et l'olive verte davantage de lipides (3,1 g contre 2,1 g).

- haut - autres diététiques -


Orange

L'orange amère est traditionnellement utilisée en cas de perte d'appétit. L'orange douce, comme le citron, contient des flavonoïdes dans sa peau blanche et ses membranes. Le jus d'orange contient des limonoïdes antioxydants.

Une étude en Finlande aurait montré qu'une consommation régulière de jus d'orange permettrait de réduire les risques d'accidents vasculaires cérébraux et de thrombose. Les limonoïdes (in vitro) diminueraient la prolifération des cellules cancéreuses du sein et le cholestérol.

Le jus d'orange serait un bon antioxydant grâce à la vitamine C. La vitamine C a la réputation de combattre le rhume et beaucoup de personnes boivent du jus d'orange, dans ces circonstances. Il semblerait que le jus d'orange ait seulement des effets bénéfiques pour adoucir le rhume et sa durée. Le jus d'orange contient également de l'acide citrique, qui alcalinise l'urine.

Le jus d'orange réfrigéré perdrait 2% de vitamine C par jour, après ouverture. Il est donc conseillé de le consommer pendant la première semaine d'ouverture de la bouteille, ou mieux, de boire du jus d'orange qui vient d'être pressée.

L'orange contient également du calcium, du cuivre, de la vitamine B1 et B12.

Composition moyenne : Aprifel.

- haut - autres diététiques -


Poire

La poire contient des antioxydants à forte dose (flavonoïdes et acides phénoliques), surtout présents dans sa peau. Elle contient aussi de bonnes quantités de fibres alimentaires, utiles pour la régularisation du transit intestinal et la prévention des maladies cardiovasculaires.

La poire crue contient davantage de cuivre (défense du corps contre les radicaux libres) que la poire cuite. On trouve également de la vitamine C et K.

Les enfants atteints de coliques supporteraient moins le nectar de poire que le jus de raisin, car la poire peut créer des désordres intestinaux chez les sujets fragiles. Les personnes allergiques doivent consommer la poire avec précaution.

Composition moyenne : Aprifel.

- haut - autres diététiques -


Pomme

Plusieurs études montreraient que la consommation de pommes permet de réduire les risques de maladies cardiovasculaires, de cancer et d'asthme. La pomme contient de nombreux antioxydants (quercétine, catéchine…). Il est préférable de manger la pomme crue avec sa peau, car la pelure contiendrait plus de flavonoïdes que la chair. Le jus de pommes aurait des propriétés antioxydantes moins importantes.

La pomme est également riche en fibres, dont la pectine (qui facilite la prise des confitures). Cette faculté de former un gel permettrait de réduire l'absorption de sucre et de cholestérol. Elle contient aussi de la vitamine C et K et du manganèse (contre les radicaux libres).

Les enfants atteints de coliques supporteraient moins le jus de pomme que le jus de raisin, car la pomme peut créer des désordres intestinaux chez les sujets fragiles.

Composition moyenne : Aprifel.

- haut - autres diététiques -


Prune

La prune noire et le pruneau contiennent des antioxydants qui protégent les cellules des radicaux libres (liés au développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et du vieillissement). Sur 1 000 aliments répertoriés pour leur quantité d'antioxydants, la prune se classe au 30e rang et le pruneau se classe 21e rang. La prune jaune contient plus d'acide phénolique que la prune noire et la prune noire plus de flavonoïdes que la prune jaune. En revanche, les flavonoïdes sont détruits par le séchage du pruneau. Mais le pruneau contiendrait 2 à 3 fois plus d'antioxydants que la prune fraîche.

Une étude a montré qu'une consommation de 12 prunes par jour diminuerait le mauvais cholestérol chez l'homme. Des extraits de prunes diminueraient la prolifération des cellules cancéreuses in vitro. Leur effet chez l'homme reste à démontrer.

Une consommation régulière de pruneaux aurait des effets bénéfiques pour les os des femmes ménopausées (lutte contre l'ostéoporose).

Le jus de pruneau contient en particulier du fer et d'autres métaux, de la vitamine B6. Il est, avec le pruneau, très laxatif.

Certaines personnes allergiques ou à l'intestin sensible doivent consommer prune et pruneau avec modération.

Composition moyenne :
Prune : Aprifel.
Pruneau : Aprifel.

- haut - autres diététiques -


Raisin

Le raisin contient des composés phénoliques (resvératrol et flavonoïdes) qui sont des antioxydants qui aident à combattre les radicaux libres. Le raisin rouge aurait un pouvoir antioxydant 2 fois plus fort que le raisin blanc.

Des études ont montré que la consommation de jus de raisin rouge favorise la prévention des maladies cardiovasculaires. Le jus de raisin aurait un pouvoir antioxydant qui permettrait la diminution du mauvais cholestérol. Il favorise la diminution de la tension artérielle. Le vin rouge aurait des effets cardioprotecteurs supérieurs au jus de raisin, pour certaines études. Pour d'autres, les effets seraient équivalents.

In vitro, le jus de raisin protégerait contre le cancer du colon et des globules blancs.

Le jus de raisin contient du manganèse, qui protége l'organisme contre les radicaux libres. Le raisin sec contient du cuivre (le raisin frais en contient en quantité moindre).

Composition moyenne :
Raisin : Aprifel.
Raisin sec : Aprifel.

- haut - autres diététiques -