Menu

Article : Epices, herbes aromatiques, condiments


Cannelle
Photo : J Bouchut

Cannelle

Diététiques : Ayurvédique - Chinoise - Hippocratique - Officielle - Alternatives - Régimes


Origine

Le cannelier (Cinnamomum zeylanicum ou cinnamomum verum, famille des lauracées) est un arbre de 5 à 6 m de haut, originaire du Sri Lanka et du sud de l'Inde. Il est actuellement planté dans les régions tropicales. La cannelle est l'écorce des fines branches latérales qui partent du pied de l'arbre. On enlève l'écorce externe des jeunes branches de 2 ans et on la découpe en bandes qui s'enroulent, en séchant, pour former les bâtons de cannelle qu'on trouve dans le commerce.

Dans l'antiquité, la cannelle est surtout un médicament. Pline décrit, dans son Histoire Naturelle, plusieurs légendes à son sujet.

Il faut attendre les 9e et 10e siècles pour que se développe la consommation de cannelle en médecine et en cuisine, dans les pays arabes et en Europe. En cuisine, jusqu'au 16e siècle, la cannelle est utilisée aussi bien dans les plats de viande ou poisson que dans les desserts. En France, à partir du 17e siècle, on réserve la cannelle aux recettes sucrées de desserts.

Pour en savoir plus : Old cook

- haut - autres aliments -


Dhanvantari, logo diététique ayurvédique Diététique ayurvédique

La cannelle convient aux tempéraments Vata et Kapha.

C'est habituellement un remède contre la toux, le rhume de cerveau, les troubles digestifs. Selon le Dr. Satish Kulkarni, une école ayurvédique recommande la cannelle comme tonique du cerveau, pour favoriser la mémoire et contre la dépression.

- haut - autres aliments -


Le Yin et le Yang, logo diététique chinoise Diététique chinoise

La cannelle est de nature chaude et de saveur piquante. La cannelle est très Yang. Elle est déconseillée pour le Yang corpulent, mince et instable ainsi que pour le Yin mince et instable. Elle est conseillée pour le Yin corpulent.

- haut - autres aliments -


Hippocrate, logo diététique hippocratique Diététique hippocratique

Pour Dioscoride, dans l'antiquité : Tout cinamome [la cannelle] échauffe, remollit, fait digestion, provoque l'urine, il est bon contre le poison et les bestes qui guettent Venim (Dioscoride, I, 13 ; traduction de J. de Moulins en 1572, citation Toil'd'épices).

Pour Jean Mésué au 9e siècle, la cannelle (cinnamome) adoucit les douleurs qui surviennent aux femmes lors de l'accouchement; elle est bonne pour la toux provenant de l'humidité.

Pour l'Ecole de Salerne, au 11e siècle (traduction 19e siècle) :

Une cannelle pure offre maint avantage:
Du foie et de la voie elle affermit l'usage;
Le battement de cœur par elle disparaît;
La vigueur du poumon et de l'esprit renaît.

Pour Grégoire au 13e siècle, la cannelle (cinnamome) est chaude et sèche, cause l'écoulement, diminue et atténue.

Pour Aldebrandin de Sienne au 13e siècle, la cannelle est chaude et sèche au 2e degré. Elle consolide les qualités du foie et de l'estomac. S'il y a des maladies qui proviennent de froides humeurs et qui empêchent de digérer la viande, il est bon de consommer de la poudre de cannelle avec de la poudre de carvi. Une sauce avec de la cannelle, du persil, de la sauge et du vinaigre donne envie de manger, renforce la tête et donne une bonne haleine.

Pour Platéarius, la cannelle est chaude et sèche au 3e degré. La cannelle de Chine a des vertus diurétiques... elle consume et dégage les humeurs. Contre le rhume et la fièvre, Platéarius propose des pilules à base de cannelle, storax (benjoin) et jus d'absinthe ou des fumigations d'eau de rose et de cannelle. Le vin de cannelle et basilic est efficace pour les problèmes urinaires. Une décoction ou un sirop de cannelle sont bons en cas d'obstruction du foie, de la rate, des reins et de la vessie. Un vin à base de cannelle, mastic et fenouil ou de cannelle et miel aident à la digestion. Un vin d'eau de rose et de cannelle peut servir de déodorant et un gargarisme de cannelle et storax chasse les mauvaises odeurs de la bouche ou la pourriture des gencives. Un sirop de cannelle, poudre de rose, d'os de cœur de cerf est efficace contre les douleurs de coeur et la pâmoison.

Pour Platine au 15e siècle, la cannelle est chaude et sèche. Elle favorise la digestion, fait dormir, améliore la vue et sèche les humidités qui sont dans la tête et l'estomac. La cannelle adoucit la toux. Elle est bonne contre les inflammations des muqueuses, l'hydropisie et les maux de rein. Une sauce à base de cannelle, persil, sauge et vinaigre donne envie de manger, conforte le cerveau et fait bonne haleine.

Pour Jean Bruyérin-Champier, au 16e siècle, la cannelle est salutaire en temps d'épidémie, si l'on en prend à jeun. En effet, elle combat la putréfaction. On en saupoudre sur les aliments froids et humides. Il est bon d'en prendre en cas de pollution des eaux.

- haut - autres aliments -


molécule acide aminé, logo diététique officielle Diététique officielle

Plusieurs études ont montré que la cannelle contient des antioxydants (proanthocyanidines et cinnamaldéhyde ou aldéhyde de cinnamyle) à un taux élevé. Elle serait encore plus antioxydante quand elle est chauffée. Ces antioxydants ont des propriétés anti-inflammatoires, qui pourraient aider à prévenir ou atténuer l'arthrose ainsi que les maladies cardiovasculaires.

Une étude américaine, dirigée par le biochimiste Richard Anderson en 2003, montre qu'une consommation quotidienne d'1 à 6 g d'extrait de cannelle, permet de faire baisser de 10 à 30 % la glycémie, les triglycérides et le mauvais cholestérol des personnes atteintes de diabète de type 2. Ces baisses seraient produites grâce aux polyphénols présents dans la cannelle. Antioxydants présents dans cette épice ont des propriétés anti-inflammatoires, susceptibles de servir à prévenir ou atténuer l'arthrose ainsi que les maladies cardiovasculaires. Cette étude a été contestée en 2008 par W.L. Baker, Université du Connecticut.

La cannelle contient du manganèse utile pour lutter contre les radicaux libres.

Selon Wikipedia : La consommation de doses importantes de cannelle ou d'extraits de cannelle peut se révéler toxique. En effet, la cannelle contient de la coumarine, une substance susceptible, chez les personnes sensibles, de causer des dommages au foie et une inflammation.

- haut - autres aliments -


Derain, logo diététiques alternatives Diététiques alternatives

La phytothérapie (traitement par les plantes) et l'aromathérapie (traitement par les huiles essentielles de plantes) sont très utilisées par les adeptes des médecines douces et des diététiques alternatives.

La cannelle contient des huiles essentielles : (E)-cinnamaldéhyde (59.76%), acétate de cinnamyle (10.92%), eugénol (4,42 %), camphre...

Elle est réputée stimuler la digestion et la respiration. Elle est considérée comme antiseptique, antispasmodique et vermifuge. Elle éliminerait les gaz intestinaux et lutterait contre la diarrhée.

L'huile essentielle de cannelle est utilisée, en aromathérapie, contre grippe et refroidissements, infections intestinales et urinaires, impuissance fonctionnelle masculine, etc... Elle est déconseillée chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans.

- haut - autres aliments -


Modigliani, logo régimes alimentaires, maigrir, perdre du poids Régimes alimentaires


- haut - autres aliments -