Menu

Article : Sucre et produits sucrants.
Pour en savoir plus : Livres


Miel issu de l'agriculture biologique
Photo : J Bouchut

Miel

Diététiques : Ayurvédique - Chinoise - Hippocratique - Officielle - Alternatives - Régimes


Origine

Il existe 20 000 espèces d'abeille dans le monde. Certaines sont sauvages, d'autres sont domestiques. L'abeille domestique la plus connue en Europe (et introduite en Amérique et Australie) est l'espèce Apis Mellifera, qui se subdivise en de nombreuses sous-espèces adaptées à chaque région. On trouve des abeilles jusqu'à la proximité du cercle polaire.

L'abeille butine le pollen ou le nectar des fleurs. Elle butine seulement le nectar qui contient au moins 17 % de sucre. Chaque abeille rapporte à la ruche 0,2 mg de nectar à chaque voyage, ce qui l'oblige à des allers-retours incessants entre la ruche et les fleurs à butiner. Selon Wikipedia : Le scientifique Heinrich a mesuré le volume de travail effectué par les abeilles butineuses. Ainsi, pour produire un pot de 500 grammes de miel, les abeilles doivent effectuer plus de 17 000 voyages, visiter 8 700 000 fleurs, le tout représentant plus de 7 000 heures de travail.

La ruche est une usine à miel : c'est à la fois un lieu d'élevage des larves pondues par la reine des abeilles et un lieu de stockage du miel (qui sert de nourriture aux larves). La ruche abrite jusqu'à 80 000 ouvrières et peut produire 40 kg de miel par an.

Ce nid appelé ruche est fixé, à l'état sauvage, dans un arbre ou dans une anfractuosité de rocher. Dans la grotte de Cueva de la Araña (région de Valencia en Espagne) se trouve la première représentation de récolte de miel par l'homme : une peinture rupestre montrant un homme grimpant sur une liane pour récupérer le miel d'un rucher sauvage. On voit des abeilles voler autour de lui (peinture datée entre 4000 à 7000 ans avant notre ère).

Dès l'antiquité, l'homme a domestiqué les abeilles et leur a construit des ruches pour prélever plus facilement le miel. La première représentation de ruches construites par l'homme se trouve sur le bas-relief du temple solaire d'Abou Ghorab en basse Egypte (2400 ans av. J.C.). On a retrouvé 30 ruches cylindriques (40 cm de diamètre, 80 cm de haut) confectionnées en paille et terre, dans une cité de l'âge de bronze (10e siècle av. J.C.) sur le site de Tel Rehov en Israël. Les archéoloques estiment que le site avait probablement contenu une centaine de ruches, pouvant produire entre 500 kg et une tonne de miel par an.

Les ruches anciennes étaient autrefois souvent en paille. La ruche à cadrans mobiles telle qu'on la connaît maintenant a été inventée au 19e siècle.

La colonie d'abeilles construit des alvéoles en cire à 6 côtés, qui juxtaposées, forment des rayons. Ces alvéoles servent à entreposer le miel, le pollen et le couvain. 40 g de cire peut porter 4 kg de miel.

On récolte le miel lorsque les rayons sont pleins : en Europe, à la fin de l'été ou au début de l'automne. Autrefois le miel était séparé des rayons par pressage. Actuellement, un extracteur, grâce à la force centrifuge, permet de retirer facilement le miel des rayons.

Une ruche ne produit pas seulement du miel et de la cire d'abeille, mais aussi du pollen, de la gelée et de la propolis.



- haut - autres aliments -


Dhanvantari, logo diététique ayurvédique Diététique ayurvédique

La Carakasamhitâ dit que le miel aggrave Vata. Il est lourd, rafraîchissant et apaise les troubles du sang, de Pitta et de Kapha. Il favorise les rapports sexuels, est expectorant, rude, à la fois de saveur astringente et sucrée.

La Carakasamhitâ recommande de manger le miel en petites quantités et met en garde contre une indigestion causée par le miel, qui peut être mortelle.

Le miel est recommandé pour les tempéraments Kapha, Kapha-Vata et Kapha-Pitta (miel cru uniquement pour ce tempérament) et déconseillé pour Vata-Kapha. Le miel cuit est déconseillé pour les tempéraments Kapha-Pitta, Pitta-Vata et Pitta-Kapha.

- haut - autres aliments -


Le Yin et le Yang, logo diététique chinoise Diététique chinoise

Le miel est de saveur douce et de nature neutre. Il est conseillé pour le Yang mince.

- haut - autres aliments -


Hippocrate, logo diététique hippocratique Diététique hippocratique

- haut - autres aliments -


molécule acide aminé, logo diététique officielle Diététique officielle

Le miel aurait un effet prébiotique (glucides qui jouent un rôle dans la flore intestinale). Selon l'origine des fleurs, il pourrait avoir des effets antioxydants, surtout les miels de tournesol ou de sarrasin, qui contiennent le plus de flavonoïdes. Le miel est réputé pour un effet antibactérien, mais cet effet n'est pas encore prouvé scientifiquement.

Le miel provoquerait autant de caries dentaires que le sucre. Certains miels peuvent contenir de petites quantités de spores d’un micro-organisme responsable du botulisme, le clostridium botulinum, habituellement inoffensives pour un enfant ou un adulte. Mais il est déconseillé de donner du miel à un enfant de moins d’un an.

Composition du miel : Apisite Online

Miel et Alcool : Selon une étude citée par le site canadien Passeport santé.net :

La consommation simultanée de miel et d’alcool permet de diminuer les effets de ce dernier. Une étude réalisée en 2005 chez de jeunes hommes en santé révèle que la consommation concomitante d’alcool et de miel augmenterait la vitesse de disparition de l’éthanol dans le sang par une augmentation de son taux d’élimination de près de 30 %. Cette élimination plus rapide de l’éthanol permettrait de diminuer le temps d’intoxication du corps humain, soit le temps requis pour atteindre une valeur nulle d’alcool dans le sang, mais surtout permettrait de diminuer l’intensité des symptômes causés par cette intoxication d’environ 5 %. Reste que la modération a bien meilleur goût!

- haut - autres aliments -


Derain, logo diététiques alternatives Diététiques alternatives

Miel issu de l'agriculture biologique

Le miel est un aliment préféré au sucre.
Il est reconnu pour ses vertus médicinales.

Photo : J Bouchut - Miel des ruchers de Véronne (Drôme), issu de l'agriculture biologique.

Naturopathie

Pour les naturopathes, le miel donne de l'énergie et se digère bien mieux que le sucre. Pauvre en saccharose, son assimilation ne produit aucune toxine dans l'organisme.

Le miel est un aliment alcalinisant, conseillé pour ses propriétés antibactériennes. Le miel serait utile pour combattre aussi bien les diarrhées des enfants que la constipation et serait utile contre la toux.

Méthode Kousmine

Le miel est un aliment alcalinisant. La recette de crème Budwig propose une banane bien mûre écrasée ou du miel. Miel et pollen font partie du régime de désintoxication intensive.

Crudivores

Le miel, aliment cru, est consommé par les crudivores, à condition que la cire des alvéoles soit la cire naturellement faite par les abeilles, et qu'elle ne provienne pas de casiers industriels, comme cela se pratique dans les ruchers productifs.

- haut - autres aliments -


Modigliani, logo régimes alimentaires, maigrir, perdre du poids Régimes alimentaires

Les régimes ne font pas vraiment la différence entre sucre et miel. Il s'agit de glucides qui font grossir et dont il faut diminuer sévèrement la consommation. Le miel a un Index Glycémique encore plus élevé que celui du sucre : 90.


- haut - autres aliments -