Menu

Article : Epices, herbes aromatiques, condiments


Persil
Photo : J Bouchut

Persil

Diététiques : Ayurvédique - Chinoise - Hippocratique - Officielle - Alternatives - Régimes


Origine

Le persil (Petroselinum crispum) est une ombellifère originaire de l'Est de la Méditerranée. C'est une plante bisannuelle (la 2e année, elle produit des fruits ou diakènes). Le persil peut se confondre avec le cerfeuil, une autre plante aromatique, mais également avec la ciguë, qui est une plante toxique. Petite et grande ciguë ont une odeur désagréable ou fétide.

La cuisine médiévale européenne n'utilise pas le persil. Le "bouquet garni" (thym, laurier, queues de persil, poireau) a été inventé au 17e siècle par le cuisinier français Pierre de Lune (Le cuisinier, 1656).

- haut - autres aliments -


Dhanvantari, logo diététique ayurvédique Diététique ayurvédique

- haut - autres aliments -


Le Yin et le Yang, logo diététique chinoise Diététique chinoise

Le persil est de nature tiède et de saveur douce. Il est déconseillé pour le Yang mince et le Yin instable. Il est conseillé pour le Yin mince.

- haut - autres aliments -


Hippocrate, logo diététique hippocratique Diététique hippocratique

Pour Celse, au 1e siècle, le persil fait uriner.

Pour Grégoire au 13e siècle, le persil est chaud et sec et supprime la constipation.

Pour Aldebrandin de Sienne au 13e siècle, le persil est chaud et sec au 3e degré et, par nature, nourrit peu. Mais il provoque une bonne urine, détruit les enflures et les gaz et donne envie de coucher avec une femme. Il fait facilement suer, vaut pour les longues fièvres, l'hydropisie, les douleurs de reins et de la vessie.

Pour le Tacuinum Sanitatis, le persil est chaud et sec au 2e degré. Il provoque les urines et la menstruation, relâche la constipation, mais il donne des migraines si on en abuse. Le persil convient aux complexions froides et humides, aux vieux, l'hiver, dans toutes les régions.

Pour Platéarius, le persil est chaud et sec au 2e degré. La graine de persil est utilisée pour les problèmes urinaires. Le persil cuit avec les aliments facilite la digestion en éliminant du ventre les ventosités.

Pour Platine au 15e siècle, le persil est chaud et sec, il est diurétique, fait venir les règles, améliore les inflammations de l'estomac, fait suer et favorise l'activité sexuelle. Des graines de persil et de fenouil cuites dans du moût ou des graines de persil sucrées, avec de la saxifrage, cassent les calculs.

Jean Bruyérin-Champier, au 16e siècle, met en doute le savoir des anciens sur le persil : Galien disait que le persil est doux et agréable à l'estomac, Celse indiquait que le persil fait uriner. D'autres pensaient qu'il donne de l'épilepsie et qu'il nuit à la clarté de la vue. Très pragmatiquement, Bruyérin-Champier fait remarquer : Si tout ce que les auteurs sérieux ont écrit à son sujet est exact, on peut se demander pourquoi il vient si souvent dans notre alimentation.

- haut - autres aliments -


molécule acide aminé, logo diététique officielle Diététique officielle

Le persil contient de la vitamine B9 et de la vitamine C. On retrouve, dans le persil, de l'apiol, de l'apioside et de la myristicine, comme dans la noix de muscade. De fortes doses de persil peuvent provoquer une congestion des muqueuses digestives et des contractions utérines. Il est donc à utiliser avec modération en cas de grossesse.

5 g de persil procurent la quantité journalière nécessaire de vitamine A et 30 g, la quantité nécessaire de vitamine C.

Le persil renferme des composés flavonoïdes qui ont une activité diurétique, renforcée par du potassium et un rapport potassium/sodium très élevé (1000/40). Les flavonoïdes jouent une action bénéfique pour le système vasculaire (prévention des accidents thrombo-emboliques). Le persil a également une action anti-spasmodique vis-à-vis du système digestif.

Composition moyenne du persil : APRIFEL

- haut - autres aliments -


Derain, logo diététiques alternatives Diététiques alternatives

La phytothérapie (traitement par les plantes) et l'aromathérapie (traitement par les huiles essentielles de plantes) sont très utilisées par les adeptes des médecines douces et des diététiques alternatives.

Le persil est reconnu pour ses propriétés anti anémiques. Il arrête la montée de lait. Il est antiscorbutique, dépuratif, diurétique, emménagogue (il provoque ou régularise les règles), sédatif, stimulant et tonique. Le suc du persil serait vulnéraire (favorisant la cicatrisation) : il est traditionnellement employé contre les piqûres d'insectes.

Dans la phytothérapie populaire traditionnelle, le persil est utilisé pour la digestion. Les racines de persil sont employées en tisane contre les maladies du foie. Les tisanes de feuilles de persil sont utilisées contre la toux, les hémorragies dentaires et comme diurétique (à cause de l'apiine qui a un effet irritant sur les reins). Avant la légalisation de l'avortement, les queues de persil étaient souvent utilisées pour avorter.

- haut - autres aliments -


Modigliani, logo régimes alimentaires, maigrir, perdre du poids Régimes alimentaires


- haut - autres aliments -