Article : Epices, herbes aromatiques, condiments


Thym
Photo : J Bouchut

Thym

Diététiques : Ayurvédique - Chinoise - Hippocratique - Officielle - Alternatives - Régimes


Origine

Le thym (Thymus vulgaris) est une petite .plante vivace de la famille des labiées, qui pousse naturellement dans les garrigues sèches du bassin Méditerranéen, jusqu'à 1 500 m d'altitude. On l'appelle aussi farigoule ou barigoule en Provence. Il en existe plus d'une centaine d'espèces, dont certaines ont un goût de citron, de camphre... Il ne faut pas le confondre avec son cousin le serpolet (thymus serpyllum), qui pousse naturellement jusque sur les dunes des côtes atlantiques et, en montagne, jusqu'à 2 500 m d'altitude. On consomme les tiges fleuries et les feuilles du thym, qui se récoltent dès le printemps.

Les Egyptiens utilisaient le thym dans leurs mélanges pour embaumer les morts. Les Romains l'utilisaient en cuisine, dans l'Antiquité, mais la cuisine médiévale européenne n'utilise pas le thym. Le "bouquet garni" (thym, laurier, queues de persil, poireau) a été inventé au 17e siècle par le cuisinier français Pierre de Lune (Le cuisinier, 1656).

- haut - autres aliments -


Dhanvantari, logo diététique ayurvédique Diététique ayurvédique

Le thym indien (thymus serphyllum) est de saveur peu piquante et n'agresse pas les doshas.

- haut - autres aliments -


Le Yin et le Yang, logo diététique chinoise Diététique chinoise

Le thym est un aliment Yang. Il est conseillé pour le Yin mince.

- haut - autres aliments -


Hippocrate, logo diététique hippocratique Diététique hippocratique

Pour Hippocrate, le thym est chaud, laxatif et diurétique; il évacue les humeurs flegmatiques.

Pour Celse, au 1e siècle, le thym est un aliment de mauvais suc... contraire à l'estomac. Il fait aussi uriner et il stimule les sens.

Pour Jean Mésué au 9e siècle, le thym dissipe le gargouillement et le gonflement de l'estomac et des intestins.

Pour Platine au 15e siècle, la fleur de thym est chaude et sèche au 3e degré. Elle purge la colère noire des mélancoliques. Le thym améliore la vue, est bon pour l'estomac et la poitrine, tue les vers, fait uriner, provoque les règles et fait avorter des enfants morts. Du thym avec du sel et du vinaigre améliore la toux et fait cracher. Le thym avec du miel et du vinaigre est bon pour le cœur, pour les mélancoliques et ceux qui ont le cerveau confus.

Pour Jean Bruyérin-Champier, au 16e siècle, le thym est chaud au 3e degré. On dit qu'il est excellent pour l'acuité visuelle. Il est très bon comme diurétique.

- haut - autres aliments -


molécule acide aminé, logo diététique officielle Diététique officielle

Le thym contient des phénols : le tymol, antiseptique, antispasmodique, vermifuge et le carvacrol, antiseptique. Le thym contient aussi du linalol.

En Allemagne, une étude a montré les effets positifs du thym sur les bronchites.

Certains dentifrices contiennent de l'essence de thym.

Les personnes allergiques à la menthe peuvent être aussi allergiques au thym. Une étude sur les rats indiquerait que le thym pourrait théoriquement diminuer l'impact d'une thérapie de substitution des hormones thyroïdiennes ou exacerber l'effet des médicaments antithyroïdiens (passeportsante.net).

- haut - autres aliments -


Derain, logo diététiques alternatives Diététiques alternatives

La phytothérapie (traitement par les plantes) et l'aromathérapie (traitement par les huiles essentielles de plantes) sont très utilisées par les adeptes des médecines douces et des diététiques alternatives.

Le thym est utilisé en bains de bouche, infusions ou bains. Le thym est antiseptique, antispasmodique, apéritif, béchique (calme la toux), carminatif (chasse les gaz), cicatrisant, désodorisant, diurétique, emménagogue (provoque ou régularise les règles), hémolytique, révulsif (attire le sang), stomachique (favorise les fonctions de l'estomac), tonique et vermifuge.

Des bains de thym sont fortifiants et stimulants, ils combattent les douleurs des rhumatismes. Le thym est généralement conseillé aux convalescents, aux surmenés et dans les cas d'affections des voies respiratoires (toux, maux de gorge, bronchite).

Il existe 3 sortes d'huiles essentielles de thym : le thym à Linalol, le thym à Thymol et le thym à Thujanol. Ce sont des antiseptiques, anti-infectieux à large spectre d'action, des antiviraux et stimulants immunitaires, ainsi que des antibactériens et des antiparasitaires.

Il est conseillé d'éviter l'huile essentielle de thym pendant la grossesse, et en cas d'hypertension artérielle. Il est déconseillé d'utiliser l'huile essentielle de thym par voie orale sans avis médical. Il est conseillé de diluer l'huile essentielle avant de l'appliquer sur la peau.

- haut - autres aliments -


Modigliani, logo régimes alimentaires, maigrir, perdre du poids Régimes alimentaires


- haut - autres aliments -