Le manque de sommeil compromet l'efficacité d'un régime pour maigrir, selon une étude parue dans Annals of Internal Medecine et reprise par le Monde ( 5/10/2010). Le manque de sommeil, un trait de la société moderne, paraît compromettre les efforts pour perdre de la graisse en suivant un régime alimentaire.

En effet, si l’on dort moins que la normale, le taux dans le sang d’une hormone, la ghréline, augmente. Cette hormone stimule l’appétit : on a donc tendance à manger davantage et à grossir.

Une étude a porté sur des volontaires en excès pondéral, qui ont dormi 7h25 pendant 14 j puis 5h14 pendant 14 autres jours, avec un régime limitant les calories absorbées. Ils ont perdu 1, 41 kg de graisse pendant leur période de sommeil normal et seulement 0,6 kg lors du sommeil plus bref.