Dossier thématique - Alimentation

Liste des dossiers thématiques


Epices, herbes aromatiques

Epices, herbes aromatiques Photo : J Bouchut

Les plantes médicinales sont la base des remèdes traditionnels de la médecine populaire, mais aussi des médecines savantes existant avant la médecine chimique moderne (médecines ayurvédique, chinoise et hippocratique). En Europe médiévale, l'utilisation importante des épices dans la cuisine avait des raisons diététiques importantes. Il y a moins de 50 ans, se soigner par les plantes, était considéré comme une pratique réservée aux personnes âgées ou passéistes. Puis la protection de la nature, l'écologie, les médecines holistiques sont devenues à la mode. La phytothérapie (traitement par les plantes) et l'aromathérapie (traitement par les huiles essentielles de plantes) sont maintenant présentées comme des moyens modernes de se soigner.

De nombreux médicaments allopathiques sont à base de plantes et les laboratoires pharmaceutiques vont à la recherche de molécules nouvelles en interrogeant chamans, guérisseurs et tradipraticiens des forêts d'Amazonie, d'Asie, d'Afrique ou de Papouasie.

On appelait autrefois simples les herbes ou épices utilisées seules, par opposition aux préparations "composées" regroupant parfois une vingtaine de plantes, comme dans les antidotaires médiévaux. Et le savoir traditionnel est régulièrement confirmé par les analyses chimiques.

Nous avons regroupé ici des herbes aromatiques et des épices, qui sont régulièrement utilisées aussi bien dans la cuisine de santé que dans la pharmacopée. Ces plantes locales ou exotiques participent à enrichir la saveur des plats cuisinés. Mais leurs principes actifs, maintenant décodés par la chimie moderne, sont reconnus et souvent vérifiés.

Old cook : Les épices en Europe médiévale - Les bonnes herbes au Moyen Age.

Compare diet : Basilic - Cannelle - Clou de girofle - Coriandre - Cumin - Gingembre - Laurier - Moutarde - Noix de muscade - Persil - Poivre - Sauge - Thym.


- haut -